l’HERPES

Bonjour mes ami(e)s,

Depuis quelques semaines je réfléchis.

Je souhaitais vous parler d’herpès, herpes labial, herpes génital, herpes ophtalmique ( en attendant de voir votre ophtalmo).

Mais je lis, j’entends les violentes diatribes de mes confrères,lesquels ne sont  pas toujours confraternels d’ailleurs.

NON l’homéopathie n’est pas une escroquerie.

Je suis vraiment peinée que cette thérapeutique toujours attaquée finisse par quitter le giron médical.

Car ainsi que le dit mon ami Albert claude Quemoun : »non l’homéopathie ne va pas disparaitre ».

Elle devra peut être être encore mieux enseignée, notamment à nos jeunes médecins car somme toute que reste t il pour soigner les pathologies saisonnières de l’enfant et de la jeune maman enceinte ?

Pas grand chose…

Notre société est gouvernée par les comptables, alors,  mais comptez donc !!

Que coûtent une otite, une pharyngite, une angine virale, une bronchite, une gastro entérite etc… traitées en homéopathie versus allopathie ??

Demandez donc à nos amis pharmaciens, ils connaissent bien la différence.

Cet enseignement de l’ORL saisonnier ne prendrait qu’un week-end.

D’autre part lorsque vous soignez des dizaines d’enfants pendant des années sans qu’ils ne prennent d’antibiotiques et bien le jour où vous choisissez de les mettre sous un macrolide des années 80 et bien ce dernier sera  la plupart du temps très efficace et le bénéfice pour la collectivité sera très positif en terme de résistance. Continuer la lecture de « l’HERPES »

Soleil et Lumière en Vendée

La Vendée connue pour ses plages et son ensoleillement. Le pertuis d’Antioche entre Oléron , La Rochelle,  Ré la blanche qui se prolonge aux nord par le pertuis Breton et les plages de Vendée. Sa lumière si particulière tant aimée par de milliers de gens, artistes ou simples contemplatifs , des plus anonymes  aux plus illustres, et enfin sa lucite estivale.

Lucite, luciole, Lucie, toujours lumière, lumière, et encore lumière.

Mais gare aux peaux claires . la première exposition au rayons du soleil peut déclencher rougeur plus ou moins brulante avec souvent un gonflement de la zone exposée voire des petites vésicules très pruriantes. Continuer la lecture de « Soleil et Lumière en Vendée »