Soleil et Lumière en Vendée

La Vendée connue pour ses plages et son ensoleillement. Le pertuis d’Antioche entre Oléron , La Rochelle,  Ré la blanche qui se prolonge aux nord par le pertuis Breton et les plages de Vendée. Sa lumière si particulière tant aimée par de milliers de gens, artistes ou simples contemplatifs , des plus anonymes  aux plus illustres, et enfin sa lucite estivale.

Lucite, luciole, Lucie, toujours lumière, lumière, et encore lumière.

Mais gare aux peaux claires . la première exposition au rayons du soleil peut déclencher rougeur plus ou moins brulante avec souvent un gonflement de la zone exposée voire des petites vésicules très pruriantes.

Bonjour le lucite estivale ; on  parle aussi d’allergie solaire.

alors 3 grands remède SOL 15 CH (rayons solaires ) à utiliser en  préventif  mais aussi en curatif .

une dose hebdomadaire  à prendre 4 semaines avant l’exposition au soleil, mais chez les ados, n’hésitez pas à donner 3 granules 3 à 4 fois par jour le jour de l’exposition et les suivants car pas facile de les préparer 4 semaines avant.

MURIATIC ACID 5 CH .

même chose 3 granules matin et soir les 3/4 premiers jours.

Dès que les hostilités commencent , il faut avoir de l’ EUPHORBIA  RESINIFERA 5 CH  , dans la trousse d’urgence, rares sont les officines qui en ont d’avance…2 granules toutes les 2 heures puis espacer.

Bien évidemment on pourra s’aider d’ APIS MELLIFICA 9CH pour les œdèmes  rosés améliorés par les applications fraiches,

de  BELLADONNA 5 CH pour la rougeur  chaude et douloureuse et enfin

d’ HISTAMINUM 5 CH. ( une petite pensée pour Jacques Benveniste qui a eu le tort d’avoir vu avant les autres ).

Pour les petites phlyctènes (cloques) associer CANTHARIS, la mouche d’Espagne chantée par Gainsbourg et très utilisée en poudre comme emplâtre vésicatoire il y a fort longtemps .

la poudre séchée de cantharide contenant un puissant alcaloïde toxique était utilisé par les puissants de ce monde et autres impuissants comme une certaine petite pilule bleue contemporaine ; une surdose de cantharidine fut fatale au président Felix Faure.

la littérature   du moyen Age relate des cas de priapisme*  avec les fameuses phlyctènes brûlantes se terminant plutôt mal puisqu’il est fait état de nécrose de l’organe évoqué.

*Dans la mythologie grecque  le dieu Priape a été affligé de cette condition comme punition pour avoir essayé de violer la déesse Hestia.

Les œuvres du « bon marquis » font aussi référence à cette petite mouche d’Espagne qui d’ailleurs n’en est pas une mais un coléoptère nommé Lytta vesicatoria.

Radegonde ma vieille  tu déraille , te voilà  encore partie…

Localement , utiliser des choses simples, eau de Calendula, brumisateur d’eau d’Uriage, éventuellement la nuit , cataplasme d’argile mélangée à huile d’olive soulagera bien les sensations de brûlures.

Bon en gros vous savez l’essentiel, mais bien évidemment chapeau (melon pas obligatoire) et cotonnade voire ombrelle et lunettes de soleil pour les bouts d’ choux et de l’eau , beaucoup d’eau.

Quant aux horaires de plage   entre 11 :00 =>16:00 c’est DANGEREUX.

Allez profitez bien de vos vacances et de vos jardins et pensez aux abeilles,

elles ne peuvent  compter que sur vous .

A bientôt mes amies  .

Radegonde

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *