si nous parlions rougeole

rouge comme ...

La rougeole, elle court elle court la rougeole.

Maladie éruptive extrêmement contagieuse, elle peut être grave – surtout chez l’adulte, mais répond bien en règle générale à l’homéopathie.

La rougeole , reconnaissable en entrant dans la pièce disait notre maitre le Pr Jacquemin, la rougeole typique avec  son catarrhe oculo-naso-trachéo- bronchique. catarrhe ça signifie que çà coule  des yeux , du nez et des bronches.

L’enfant est rouge , il coule de partout. La rougeole , c’est une rhinopharyngite avec conjonctivite parfois le signe de Köplick ( voir clinique) suivi 4 à 5 jours après une éruption . Voir descriptif  clinique de rougeole.

Nous partons du principe qu’un médecin a examiné l’enfant et qu’il ou elle  a diagnostiqué ou suspecté une rougeole sans signes de gravité .

3 stades :

le stade de fièvre en plateau. L’enfant a 40° de température.

Le pédiatre homéopathe Lyonnais Poncet nous dit « choisir parmi les grands  remèdes d’inflammation   selon leurs modalités ».

la modalité signifie voir ce qui est concomitant; une agitation, un abattement, soif pas soif.

attention pour les non médecins, un enfant fiévreux abattu doit être examiné par un médecin !!!!

Les grands remèdes de début.

Aconitum napellus avec son début  brutal vers minuit sa toux sèche croupale bitonale sa peau sèche et sa fièvre d’emblée forte 40°

Belladonna alterne abattement agitation délire soif sueurs des parties découvertes ; l’enfant ne supporte rien ni la lumière ni d’être touché ni la voix forte. avec Aconit ce sont des fièvres avec SOIF.

Stramonium  Datura avec ses cauchemars sa fièvre élevée et son délire lui est proche.

La belladonne et le datura sont deux solanées tout comme la pomme de terre dont tout un chacun sait la violente toxicité  de la solanine , alcaloïde  retrouvé dans la couleur verte de la pomme de terre verte .

Un conseil:

à donner dans un verre d’eau avec 10 granules: 1 gorgée souvent (toutes les heures puis espacer, ceci jusqu’à la sortie de l’érythème. Souvent l’enfant a soif;

Si d’emblée l’enfant fiévreux est abattu … ne veut rien… n’a pas soif, utiliser

APIS mellifica   et Gelsemium 9 ch en alternance

Autre remède de fièvre:

Ferrum phosphoricum

fièvre variable  mais plutôt moins élevée avec toux sèche le jour, saignement de nez facile , note tympanique fréquente.

Bryonia pour cette fièvre plus progressive  (37°9 à 39° progressivement sur 3 jours)avec soif intense et aussi la toux sèche douloureuse, (enfant souvent constipé ): utiliser 5ch et 9 ch. l’enfant cherche l’immobilité .

Chez Bryonia l’éruption ne sort pas bien auquel cas réexaminer facilement l’enfant et   toujours craindre une complication pulmonaire.

Si la soif est plus modérée et avec  toujours  la toux sèche Ferrum phosphoricum couplé à

Pulsatilla 15 CH surtout si l’enfant n’a pas soif  qu’il traine une rhinorrhée (écoulement nasal doux), qu’il est mieux en bougeant et hors de la chaleur de son lit (prudence en utilisant Pulsatilla car une otite latente s’aggravera en se drainant : c’est peut être efficace comme effet indésirable  pour drainer un tympan séreux mais ça fait très mal,donc verifier les tympans avant de donner Pulsatilla) .

Le catarrhe oculo-nasal

Euphrasia pour une conjonctivite moins intense,

rhinorrhée aqueuse plus douce mais abondante, tête lourde, les paupières sont enflées et brûlantes , agglutinées collées; le sujet ne supporte pas la lumière.

Naphtalinum proche de Mimosa  avec rhinorrhée abondante irritante larmoiement et toux peut être un autre choix.

Allium cepa rhinorrhée aqueuse irritante toux spastique sèche

Mercurius solubilis  si langue épaisse gardant l’empreinte des dents avec hypersalivation et soif

Arum Triphyllum:

la muqueuse pharyngée et buccale est rouge vif. la langue peut être dépapillée à vif .

les lèvres sont  sèches, l’ écoulement  est acide irritant corrosif  et on note souvent une excoriation de la lèvre supérieure.

l’enfant éprouve le besoin de se gratter jusqu’au sang.

Période d’état : très vite si l’éruption espérée se fait attendre,

si l’éruption tarde à sortir  un remède de PSORE  accélérant l’éruption salutaire :

Sulfur Iod  12 CH  1 tube dose chez un petit fluet fragile –

Sulfur 5 CH chez un plus robuste tendance congestive peu sensible à son aspect extérieur, difficile à garder propre peu concerné par sa maladie dit Grandgeorges  5 CH 3 granulés matin et soir 2/3 jours .

conserver Aconit ou Belladonna selon le similimum

la toux est spastique avec nausée vomissement la langue est propre: IPECA

POUR LES  TOUX

(se reporter aux « toux et autre bronchites »)

Dès la suspicion de signes neurologiques Allo centre 15

l’enfant est agité des pieds et mains : Allo le 15, mais donner une échelle de Zincum 5 -7 -9 en dose sur 3 jours

Pour les formes plus graves avec abattement : Léon Vannier recommandait Gelsemium sujet abattu n’ayant pas soif  assez indifférent grognon …Allo centre 15

Ailanthus remède précieux des tableaux plus cognés. Allo centre 15

MORBILLINUM 9 CH peut être donné dès le 5eme jour voire une autre dose au 15 jour . A ce sujet une thèse Nantaise dirigée par un homéopathe ayant travaillé en Centre Afrique, le Dr Dupire mettait en évidence l’action bénéfique de Morbillinum sur une  population défavorisée, dans un pays où la gravité de la rougeole est extrême .

La convalescence:

Pulsatilla pour un profil Tuberculinique ( n’a rien à voir directement avec la tuberculose ) couplé à Sulfur iod et  Aviare 5 CH voire Tuberculinum 9 CH .

Carbo Veg 30 CH : l’enfant ne se remet jamais bien de sa rougeole

Pour conclure mes amies.

La rougeole – maladie éruptive très contagieuse  chez l’enfant, fréquente au 20eme siècle, grave surtout dans les pays à structure de santé désorganisée et chez les adultes, a été totalement modifiée par la vaccination.

Faut il s’en réjouir, faut il le regretter ?

Chacun jugera selon sa propre réflexion. Un homéopathe compétent et disponible de suite guérira votre enfant sans trop de difficultés.

Sinon vu le contexte actuel – tant sociétal que politique des années 2000 avec les intolérances et certitudes des uns et des autres, je pense qu’il est plus sage de parler vaccination avec votre médecin, d’autant qu’une loi récente applicable dès Janvier 2018 a été promulguée.

le but final de ma réflexion est de ne  marginaliser ni votre enfant ni ses parents.

A bientôt mes amies

Radegonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *