Désormais…

Bonjour mes ami(e)s , depuis 2013 vous avez  été des milliers à vous être connectés  sur radegonde homéopathie word press .

Des Amériques à la Russie en passant par l’Afrique et bien évidemment de toute l’Europe, de l’Océan indien à l’océan Pacifique, j’ai reçu vos petits messages toujours pleins d’humanité.

J’ignore comment vous m’avez trouvée mais je sais que vous aimez et respectez la Vie sue cette Terre si belle et si meurtrie par son principal prédateur -l’homme :

aussi ensemble , rien qu’en parlant d’abeilles et de vers de terre mais aussi d’homéopathie pour ceux qui pensent qu’on peut soulager beaucoup de petites misères( en attendant un avis médical )avec les leçons   d’HAHNEMANN , nous résistons avec bien d’autres à ce suicide collectif.

Continuons notre chemin celui où nous avons rencontré Pierre Rabhi , Jean Marie Pelt, Nicolas Hulot , les Bourguignon(Claude et Lydia), mes prédécesseurs en homéopathie, mes maitres mais aussi à travers leurs écrits bien d’autres , Hildegarde , l’Abbé Collet lors de sa campagne de Mésopotamie, Coline Serrault , je sais que j’en oublie des milliers d’autres anonymes pour la plupart que je ne connais pas .

Pour nos enfants et demain leurs enfants continuons ce sillon tous ensemble; plantons, bouturons, protégeons, observons, enrichissons nos connaissances sans jamais oublier que nous ne faisons que passer et que cette Terre ne nous appartient pas mais nous n’en sommes que les gardiens afin de la transmettre aux générations suivantes en bon état.

Voeu pieux me direz vous? et bien chacun à notre façon par notre comportement individuel, par nos achats, par nos choix au quotidien même si nous commençons simplement par éteindre les lumières en sortant d’une pièce ou en ne gaspillant pas l’eau.

Désormais, vous me trouverez sur radegonde-homeopathie .fr avec un nouvel article sur les angines .

A bientôt mes ami(e)s

Radegonde

 

Les angines et autres pharyngites

La plus simple :

« Chérie t’as pas des pastilles pour la gorge ? »

-réponse de Chérie :

« Lapin , prends HEPAR SULFUR en 15CH 2 granules toutes les  heures ! ne touche pas le plastique avec ta langue et tu en achèteras un tube avant que celui ci ne soit vide, et ne le laisse pas sur ton portable. »

Bonjour mes amies, combien de fois n’avez vous entendu cette demande de Lapin à sa « Chérie »?

En fait l’ORL et l’Homéopathie c’est extraordinaire mais à deux conditions.

1 –    Avoir toujours en stock quelques tubes d’homéopathie d’avance (j’avais fait une short list l’an passé quand nous avions évoqué la gastro-entérite virale d’hiver  avec Paratyphoidinum B, Sérum de Yersin, Arsenicum album,  Aloé, Podophylum, Croton, China etc…

2- au delà du 3eme jour,surtout si la gène à avaler est intense avec une difficulté à ouvrir la bouche, il faut consulter .
Continuer la lecture de « Les angines et autres pharyngites »

l’ OTITE AIGUE vue par l’homéopathe

Bonjour mes amies ,

toutes les mamans savent qu’ une otite ça fait mal !

l’hiver, les premiers frimas arrivent ; matins froids et brouillards voire premières gelées  et les petits s’enrhument, et ce sont des temps à otite.

nous allons apprendre à gérer vos  premières  otites

Pour le nez qui coule on en a déjà causé voir : « le rhume »

une dose d‘AVIAIRE en 7 ou 9 CH peut toujours être donnée à nouveau .

le problème commence au 3ème/4ème jour.

l’écoulement nasal s’est plus ou moins tari, les sécrétions sont devenues plus rares, plus épaisses BB chouine,  surtout la nuit, il est plus ou moins fébrile mais parfois la fièvre monte d’un coup le soir vers minuit .

39-40 l’enfant  pleure,  il semble souffrir, l’otite est probable. Continuer la lecture de « l’ OTITE AIGUE vue par l’homéopathe »

STRESS , INSOMNIE SURMENAGE :

Bonjour mes amies,

il pleut sur la Vendée et vous savez quand je ne jardine pas , j’écris.

En cette fin novembre 2015, mon coeur , mon âme est triste et vous savez pourquoi.

je ne reviendrai pas sur le meurtre de nos enfants ce vendredi 13, mais quand j’entends que depuis ce grand stress, les ventes de calmants et autres benzodiazépines explosent, je me dis: » Radegonde ma vieille il faut que tu mettes ton grain  de sel ». Continuer la lecture de « STRESS , INSOMNIE SURMENAGE : »

ALLAITEMENT : la dernière tétée

Bonjour mes amies,

ce matin dernier jour de mai, j’ai envie de vous parler d’allaitement : comment gérer la fin de l’allaitement ?

Nos jeunes mamans  (pas si jeunes que ça pour beaucoup) ont voulu donner le meilleur pour leur bébé  mais parfois c’est difficile de nourrir son petit surtout quand la vie professionnelle se profile à nouveau à l’horizon, avec un mélange de désir de reprendre sa vie professionnelle tout en culpabilisant à l’idée de laisser son bébé à sa nounou et de devoir le sevrer .

Je ne ferai pas de commentaire sur cette tendance « pie -paul » de s’afficher en allaitant son enfant parfois au delà de six ans .

Pour moi vieille doctoresse comme disaient  mes plus jeunes, allaiter fait partie  de l’intime et si c’est naturel dans le cercle de famille, ça l’est un peu moins de s’afficher  en « une des journaux » .

Je rappelle  que parfois il n'y a aucun problème à faire un mixte, que le bébé ait un gros appétit par rapport à ce que sa maman peut donner ou que sa maman ne puisse pas l'allaiter facilement dans la journée . Continuer la lecture de « ALLAITEMENT  : la dernière tétée »

matin doux et humide de bord de mer

Bonjour mes amis,

enfin la nature se réveille ,

l’air encore frais des petits matins porteurs de promesses , légèrement humide  de la brise de mer commence à sentir le printemps.

Nous sommes dans la semaine de Pâques.

Après le mimosa qui a embaumé le jardin , dès  fin février, sont venues les violettes, les pensées, les fumeterres, les soucis(calendula), les jacinthes, les muscaris, les jonquilles et les tulipes .Un peu plus hautaine  la monnaie du Pape semble narguer les autres plantes du haut de ses 40 cm  mais très vite les iris la dépasseront.

Beaucoup plus discrèts sont les  érodium bec de grues  avec leurs  petites fleurs roses qui tapissent le sol sablonneux . Continuer la lecture de « matin doux et humide de bord de mer »

je suis charlie …et après comment fait on pour continuer à vivre ?

Mes amis ,

je me faisais une joie de vous parler de la nouvelle année 2015 mais aujourd’hui, j’ai mal, je suis triste et j’ai peur.

Peur , pas pour moi directement même si , à Paris et autres grandes villes de France , vivent  beaucoup de mes amis ou leurs enfants, mais peur pour l’avenir de notre beau pays La France .

Vais- je voir mes ami(e)s quelle que soit leur origine, leur couleur ou encore leur religion mais aussi  leur droit de ne croire en aucun Dieu,  être stigmatisé(e)s, voire agressé(e)s, vivre avec leur étoile jaune  rouge verte ou bleue sur leur front?…          Pire sur celui  de leurs petits ?

Va- t- on revoir la « bête » resurgir du fond de notre histoire , se régaler de tout cela ?

Tout ça pour quelques centaines d’illuminés .

Continuer la lecture de « je suis charlie …et après comment fait on pour continuer à vivre ? »

NUX VOMICA : les troubles digestifs de fin d’année… et les hémorroïdes .

Bonjour mes bons amis,

2014 avance vers sa fin, les jours sont de plus en plus courts, même si l’automne de notre belle Vendée a été plutôt une très belle saison avec des baignades tardives, de très belles journées, une  belle douceur et… des champignons favorisés par le mariage de l’humidité et des nuits peu froides.

je voudrais vous parler des lourdeurs digestives fréquentes à cette période et mettre en avant un grand remède homéopathique Nux Vomica.

On ne peut parler de Nux Vomica sans évoquer  Constantin Héring, un des grands noms de l’homéopathie Américaine, mais aussi quelques un de mes maîtres, ,  Michel Guermonprez , Albert Claude Quemoun et Roland Sananes . Continuer la lecture de « NUX VOMICA : les troubles digestifs de fin d’année… et les hémorroïdes . »

LA CINQUANTAINE ET APRÈS…

Bonjour mes amies,

Aujourd’hui, je viens de voir plein de copines  pour l’anniversaire de ma voisine.

Une fois les parts de tarte envolées, on  se serait crû dans une salle d’attente  de médecin avec quelques volutes de fumée en plus, tant les conversations portaient sur le médical.

Les plus jeunes parlaient de leur boulot, d’autres de leur maris quand elles en avaient un et les « sexa »parlaient de leurs douleurs mais toutes avaient peur pour l’avenir.

Mais de quoi avaient elles peur? …du changement climatique, de la fonte des glaciers, de la pollution de nos nappes phréatiques, de nos rivières, de la montée inexorable du niveau de la mer, du réchauffement planétaire et de ses conséquences sur la vie des Hommes, de la raréfaction des insectes et des précieux auxiliaires de nos agricultures que sont les vers de terre ???

Que neni, elles parlaient de maladies, de cancer, de leur taux de cholestérol ou de leur future et probable ostéoporose, et j’en passe .

Je rentrais donc heureuse d’avoir passé une paire d’heures avec toutes ces femmes si ordinaires et merveilleuses en même temps.

Tout en marchant, ces bribes de conversations me rappelaient les heures passées à écouter mes patientes quand plus jeune, j’exerçais ce beau métier que celui d’écouter, de soulager et de guérir parfois, que  j’ai pratiqué pendant plus de 40 ans . Continuer la lecture de « LA CINQUANTAINE ET APRÈS… »

un jardin pour nos abeilles…

un grand jardin ! ou plein de petits jardins.

C’est simple un jardin :

Quelques plants  de courgettes, quelques tomates, 2/3 potimarrons, des radis, quelques salades. Après chacun y met ce qu’il aime et ce qui pousse bien chez lui.

13 millions de jardins en France d’une moyenne de 650 m2         !!!!

13,5 millions d’oasis

9 millions de m2 de jardin ! je me prends à rêver : Et si on la faisait sans les décideurs  cette révolution verte?

Si on faisait  tous des petits jardins-potagers sans pesticide, ni engrais chimique, rien que du compost et  de la paille ?

Continuer la lecture de « un jardin pour nos abeilles… »