ALLAITEMENT : la dernière tétée

allaitement

Bonjour mes amies,

ce matin dernier jour de mai, j’ai envie de vous parler d’allaitement : comment gérer la fin de l’allaitement ?

Nos jeunes mamans  (pas si jeunes que ça pour beaucoup) ont voulu donner le meilleur pour leur bébé  mais parfois c’est difficile de nourrir son petit surtout quand la vie professionnelle se profile à nouveau à l’horizon, avec un mélange de désir de reprendre sa vie professionnelle tout en culpabilisant à l’idée de laisser son bébé à sa nounou et de devoir le sevrer .

Je ne ferai pas de commentaire sur cette tendance « pie -paul » de s’afficher en allaitant son enfant parfois au delà de six ans .

Pour moi vieille doctoresse comme disaient  mes plus jeunes, allaiter fait partie  de l’intime et si c’est naturel dans le cercle de famille, ça l’est un peu moins de s’afficher  en « une des journaux » .

Je rappelle  que parfois il n'y a aucun problème à faire un mixte, que le bébé ait un gros appétit par rapport à ce que sa maman peut donner ou que sa maman ne puisse pas l'allaiter facilement dans la journée .

Pour favoriser l’allaitement tout d’abord quelques remèdes classiques: Ricinus 3 DH à 6DH  ou  Agnus Castus  4CH Urtica urens 4 CH Pulsatilla 4 CH . 2 granules 2à 6 fois par jour. En cas d’engorgement Phytolacca 12 CH 2 granules avant chaque tétée.

Je n’épiloguerai pas sur la partie mécanique tire- lait etc, vous le trouverez partout .

Non, je préfère juste vous parler de ce que l’homéopathie peut faire pour  aider en cas de nécessité  de stopper l’ allaitement pour son travail , surtout si la maman ne peut pas allaiter le matin et le soir ou simplement si c’est son choix .

Deux grands remèdes : lac caninum  15CH : 2 granules  répétées au fil de la journée et Prolactine 30 CH  1TD 3 matins de suite .(à commander à votre pharmacien dès que vous envisagez de stopper l’allaitement dans les jours à venir )

Bien évidemment Pulsatilla 15 CH surtout chez une jeune femme de profil Pulsatilla    douce un peu ronde, toujours la larme facile , ne supportant pas bien la chaleur .(voir l’excellent livre d’Albert Claude Quemoun sur les profils homéopathiques) .

Il est souhaitable de boire peu pendant cette semaine difficile, de bien « maintenir ses seins » voire de les bander avec une grande et large bande type Velpeau.

Que faire en cas de montée  de lait brutale ?

le sein est chaud douloureux : associer Belladonna 9 CH qui peut être alterné dans la journée avec Apis Mellifica 9 CH  surtout si les seins sont  tendus, luisants, oedématiés et que la femme urine peu     et prendre le traitement évoqué plus haut .

Si l’évolution est progressive sur 2 à 3 jours (ce qui n’aurait pas du arriver avec Lac Caninum 15 CH et Prolactine 30CH )  alterner Bryonia  7 CH  et Ricinus 30CH – ( Bryonia remède fidèle quand les seins sont douloureux et  lourds),    la femme  ne quitte plus son soutien gorge  très serré, la pression la soulage , elle a souvent très soif  et recherche l’immobilité : 2 granules toutes les deux heures ou mieux puisqu’elle a soif 10 granules dans un grand verre d’eau et  prendre 1 gorgée souvent puis espacer .

En cas  d’engorgement localisé:

la femme perçoit comme une noix dure dans son  sein. alterner Lachesis 5CH et Phytolacca 12CH  2 granules toutes les deux heures , cela va permettre à la glande de se vider donc de soulager et d’éviter un abcès .

Ferrum Phosphoricum 7CH pourra être associé si jeune femme pâle longiligne et épuisée c’est un excellent remède d’inflammation .

attention , la montée de la température fait craindre un abcès potentiel .

Au stade de début, tous les processus de suppurations type abcès débutant sans collection purulente peuvent être interrompus. C’est le cas de la lymphangite  débutante du sein, faisant suite à un engorgement.

Vite, Hepar sulfur en 15 CH  (en  avoir toujours  à la maison ) 2 granules toutes les heures puis espacer l’alternance avec Belladonna  est toujours judicieuse surtout si le sein devient douloureux au moindre  contact à la moindre secousse.

Phytolacca  12 CH peut encore trouver sa place  ici , pour vider la glande         + Pyrogenium 5CH 2 granules  toutes les 2 heures puis espacer.  et prendre une dose de SILICEA 9CH  AU 4EME JOUR.

On associera des compresses froide d’Echinacéa TM dilué dans de l’eau bouillie refroidie ou minérale .Lavendula TM sera très bien aussi.

Echinacéa en 3 DH + Calendula en 3 DH +  Siegesbeckia orientalis 3DH pourront être associés. A ce niveau de dilution très basse, on est plus proche de la phytothérapie adjuvante .

A ce stade on a que quelques heures devant soi avant d’envisager, surtout pour les novices une antibiothérapie, mais normalement tout rentre dans l’ordre en 12 à 24 heures .

SI ce tableau ne s’améliore pas franchement en 48 heures consulter un médecin ou une sage femme .

Voilà mes petites amies quelques précieux conseils qui vous soulageront rapidement.

Profitez bien de vos bébés et dites vous que chaque jour d’allaitement a été  un cadeau pour lui .

Radegonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *