l’ OTITE AIGUE vue par l’homéopathe

il fait froid

Bonjour mes amies ,

toutes les mamans savent qu’ une otite ça fait mal !

l’hiver, les premiers frimas arrivent ; matins froids et brouillards voire premières gelées  et les petits s’enrhument, et ce sont des temps à otite.

nous allons apprendre à gérer vos  premières  otites

Pour le nez qui coule on en a déjà causé voir : « le rhume »

une dose d‘AVIAIRE en 7 ou 9 CH peut toujours être donnée à nouveau .

le problème commence au 3ème/4ème jour.

l’écoulement nasal s’est plus ou moins tari, les sécrétions sont devenues plus rares, plus épaisses BB chouine,  surtout la nuit, il est plus ou moins fébrile mais parfois la fièvre monte d’un coup le soir vers minuit .

39-40 l’enfant  pleure,  il semble souffrir, l’otite est probable.

BB est rouge, il fait un temps  froid sec  dehors, alternez ACONITUM  Napellus  9CH  et Belladonna 9CH voire 15 CH .A ce stade de début , une maman ne peut faire mieux; il faut gérer cette forte fièvre rapidement avec compresse  d’eau froide .

Un gant de toilette trempé dans l’eau froide, que  vous avez mélangée à une cuiller à dessert d’ARNICA TM  en compresse sur le front sera utile; vous verrez il captera vite de la chaleur , vous le referez souvent.

Bien évidemment l’idéal est de pouvoir faire examiner votre enfant pour confirmer l’otite mais de toute façon  commencez par lui donner Pyrogenium 5 CH  et ARSENICUM ALBUM 9CH voire 15 CH   2 granules toutes les heures .

ARSENICUM ALBUM   le remède des situations difficiles que ce soit dans les gastro entérites, dans  les otites ou les bronchites ou les problèmes de peau   où domine l’agitation,  l’anxiété,  l’asthme,  les douleurs brulantes et la faiblesse .

Bon,  une fois ces premiers soins , regardez votre enfant :

s’il vomit : dans la voiture dans une couverture et une cuvette et urgences pédiatriques.

il ne vomit pas ,sa nuque est souple quand vous la mobilisez doucement en le rassurant  et en l’examinant nu vous ne voyez pas de « boutons ou taches rouges suspectes »: on peut se donner le temps de voir.

il refuse le biberon d’eau proposé  ou il boit à chaque fois ?

il ne boit pas :

APIS Mel 5 CH à 9 CH  et GELSEMIUM 9CH  (plutôt un temps doux et humide- demi saison – voire été.)

il boit :

commencez toujours par ACONITUM NAPELLUS surtout s’il fait un froid sec (vent du nord vent d’est) et que cette fièvre est montée d’un coup , si l’enfant ne sue pas et qu’il est très angoissé (Maman peut aussi en prendre).

ce remède est donné un temps relativement court quelques heures il laissera sa place à Belladonna dès que l’enfant devient moite et qu’il sue du visage.

Dans la fiévre BELLADONNA  l’enfant est rouge congestif et sue du visage, la chaleur est perceptible en approchant la main de son front .

Belladonna convient bien à l’enfant qui ne supporte rien, ni les bras de maman, ni la voix de papa,  ni la lumière:  son petit visage est rouge moite et que ses petites mains sont froides.

Bien évidemment un suppo de paracetamol ( ne pas dépasser 50 mg par kilo sur 24 heures chaque prise séparée de 6/7 heures) est aussi le bien venu mais lui ne fera baisser que la température pendant 4 à 6 heures  et gare à la remontée de cette température qui pourrait faire convulser l’enfant  tandis que l’homéopathie fera réagir son organisme et l’aidera à combattre les virus car ces pathologies  hivernales la première semaine sont la plupart du temps d’origine virale donc non modifiées par un antibiotique. La fièvre si elle est modérée est notre amie c’est elle qui par son action sur l’interféron va tuer les virus .

un enfant fébrile nécessite de se lever la nuit toutes les deux heures au moins évaluer sa fièvre écouter sa respiration .

Si le tableau infectieux est plus modéré alternez Ferrum phosphoricum 5 à 7 CH  et Mercurius dulcis 5 CH ou  Mercurius cyanatus 5CH,

un truc pratique:

préparez un verre d’eau minérale avec 5 granules de Ferrum phosphoricum capsicum et belladonna et arsenicum album ,donnez à l’enfant 1 c à café toutes les 15 mn au début puis espacer

précédé, les deux  premiers jours  ,  par 3 granules d’AVIAIRE et de SERUM DE YERSIN 9CH.

Du reste FERRUM PHOSPHORICUM  suit toujours très bien ACONIT et BELLADONNA  et Michel GUERMONPREZ le recommande dans sa matière médicale pour: »les otites moyennes congestives (celles dont  le médecin vous dit que les tympans sont un peu rouges ) avec douleurs vives ayant peu ou pas de fièvre , voire les otites récidivantes du jeune enfant. »

j’avais déjà cité Ferrum Phosphoricum  dans les premiers remèdes de toux séche avec IPECA, SPONGIA et  SAMBUCUS 

Si l’enfant commence une toux rauque aboyante bi-tonale  alternez  IPECA, SPONGIA 5CH   et SAMBUCUS 5 CH  ;

il commence probablement une Bronchiolite  (se reporter à bronchite aiguë et autre toux) BRYONIA 5CH  les complétera car fera un excellent fluidifiant …

BRYONIA est un autre remède de fièvre très précieux mais à réserver aux fièvres dite du 3eme jour , celles qui montent  sur 3 jours 37°8 puis 38°2 et 39° au 3ème jour avec soif ++

Dés le lendemain, faites examiner votre enfant par votre médecin, il fera un état des lieux en vérifiant l’état de ses tympans .

Voila mes amies vous avez fait du bon travail et vous savez plein de petits gestes qui vous permettent de gérer les premières heures d’une otite ou d’une  toux dans un contexte fébrile .

Dès que les otites récidivent, surtout si l’enfant a des selles molles de façon usuelles, placez 1 Tube Dose de Paratyphoïdinum B une fois par mois mais rien ne marchera si l’enfant se gave de gâteaux, de  desserts lactés et de chocolat à partir du gouter. (Roland SANANES).

Bon, c’est pas le tout , il se fait tard et  on verra si demain l’inspiration  est  au rendez vous pour une nouvelle leçon d’homéopathie.

A bientôt mes amies .

Radegonde



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *